Aly, tio dagar i Sverige

02 août 2008

Day 10 - Last hours in Stockholm - Back home

Dernières heures sur le sol suédois

Le départ approchant, impossible de dormir. Je n'ai pas passé le cap des 3h de sommeil. A 6h30, j'étais la seule et unique personne dans la salle du petit déjeuner. Je suis remontée assez rapidement pour prendre ma dernière douche et préparer mes bagages. J'ai accumulé un nombre incalculable de choses en 10 jours et j'ai galéré pour fermer ma valise (ah! mon petit Moosy...) . Alors que je m'apprêtais à quitter la chambre, j'ai remarqué sur mon billet d'avion que je décollais 2h plus tard que ce que je croyais. Je suis donc restée une heure de plus assise là sans pouvoir me décider à bouger. Comme il me restait du temps, je suis retournée près de mon habituelle fontaine. Je me suis posée sur un banc sous le soleil avec la musique dans les oreilles pendant 1h30. Malheureusement, il a fallu que je prenne le chemin de l'aéroport ou plutôt que je prenne le chemin de la gare pour rejoindre le bus menant à l'aéroport. Le trajet est passé plutôt rapidement et par chance mon voisin m'a dit à quel terminal descendre pour les vols internationaux. J'arrive donc au terminal 5 et franchement, j'ai passé les diverses formalités beaucoup plus rapidement qu'à l'aller. En 20 minutes, tout était bouclé! Il me restait un peu d'argent donc je me suis achetée mes dernières barres de Kex ne laissant ainsi que 1 SEK dans mon portefeuille (mon nouveau porte-bonheur :p )

Dans l'avion

Le voyage en avion a été plus laborieux qu'à l'aller. Déjà il y avait un gamin de 2 ans et demi derrière moi qui s'amusait à donner des coups de pieds dans mon siège. J'ai bien failli cogner le père qui était mou comme pas permis. M'enfin, comme il me prennait pour une suédoise je ne voulais pas me lancer dans des explications en français. J'ai passé une bonne partie du vol à faire des photos et le reste du temps j'ai mangé mon dernier repas suédois (saumon et super gateau) Il y a eu des perturbations à 2 reprises mais je n'ai rien senti du tout. L'atterrissage a été moins violent pour mes oreilles que la première fois sans doute à cause des 4 chewing-gum (la prochaine fois j'en mets 6 ou je prends des malabars lol )

De retour...

Arrivée à l'aéroport, j'ai failli loupé mes bagages car l'affiche n'était pas correct. Ca commençait mal... J'ai ensuite galéré pour rejoindre le RER toujours à cause de problèmes d'affichages. Il ne fait pas bon être touriste. Au final, j'ai trouvé le RER B et lors du trajet il y a eu un contrôle des titres de transport avec rien que dans la rangée où j'étais 3 personnes sans ticket dont une sans papier d'identité sur elle et mega agressive. A gare du Nord, j'ai été saisie de panique en voyant le monde. J'ai croisé en une minute quasiment autant de personnes qu'en 10 jours! Pour rejoindre le metro, autre mauvaise surprise: pas d'escalator mais uniquement des escaliers! Bonjour la galère! Certains hommes m'ont proposé leur aide mais j'ai préféré garder ma valise avec moi. Bien entendu, le metro était blindé et j'ai été à la limite de faire une crise d'angoise. Arrivée à ma station, le fléchage était tellement mal fait que ma sortie n'apparaissait nullepart. Je me suis donc perdue avec mes bagages devenant de plus en plus pesant. Par chance, j'ai fini par retrouver mon chemin et mes amis ce qui a permis de passer tout de même une très bonne première soirée sur le sol français.

Inutile de dire que j'ai le cafard au moment où j'écris ces lignes. On dit qu'on est jamais aussi bien que chez soi. Je répondrai simplement qu'à ce jour: Bästa är Sverige!

Posté par alongua à 02:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]


01 août 2008

Day 9 - Stockholm

L'histoire d'une groupie

Autant le dire tout de suite, cette journée a été loin d'être hautement touristique. J'ai décollé de l'hôtel alors qu'il était quasiment midi et je me suis décidée à aller trouver le Mediamarkt en banlieu dans l'espoir de pouvoir enfin acheter une partie des CD de PAIN qui me manquait. Je me suis donc tapé 14 stations de metro enfin tunnelbana (sinon on va croire que je parle d'un magasin) avant de prendre un bus pour descendre 3 arrêts plus tard. Je trouve le rayon hard rock et là je ne vois pas de PAIN. J'étais un peu dégoutée sur le coup mais bon personne ne m'a demandé d'aller dans un autre pays pour me taper des heures de transport pour trouver mes précieux... Puis là, d'un coup sous mes yeux, une jolie étiquette PAIN avec une dizaine de CD!!! Je prends Rebirth qui était tout devant et là je vois le premier album avec des bonus tracks et tout puis voila Nothing remains the same et enfin Dancing with the dead. Tous les CD de PAIN sont en ma possession. Ca m'a même fait parler suédois à la caissière tellement j'étais heureuse. M'enfin avant ça, j'en ai profité pour compléter un peu ma collection de CD d'Opeth parce que bon c'est pas tous les jours que j'arrive à acheter 7 albums pour 60€.

Retour en ville

Vers 14h30 je suis retournée dans le centre pour manger ma dernière glace du séjour. J'ai ensuite marché un long moment le long des quais avant de de retourner voir le concert gratuit qui commençait à 16h. C'était un concert de hip-hop/reggae/r&b (enfin musique de rue comme ils disent) et franchement les deux premiers groupes étaient vraiment sympa avec de vrais musiciens et de bonnes chanteuses. Ensuite, un DJ est arrivé accompagné de deux gars qui rappaient en espagnol. Ca me plaisait moins mais ça passait encore. Par contre, quand le pignouf de Göteborg est arrivé, je me suis barrée. Le mec avait l'air de faire à moitié du playback et musicalement ça craignait du boudin. M'enfin, c'était pas plus mal car j'avais envie de faire un tour à la boutique de souvenirs. J'ai acheté des cartes postales comme promis à certains amis puis j'ai pris une boîte de chocolats suédois (j'ignore si elle arrivera vivante à Paris) puis un petit renne en peluche pour mon filleul. En sortant, j'ai vu une autre boutique et j'ai flashé sur un élan portant un col roulé blanc avec un drapeau suédois dessus. Mon côté gamine a vraiment resurgi suite à ma visite à Junibacken lol M'enfin l'heure de mon safari approche donc faut pas que je traine! Je rentre à l'hôtel pour déposer mes achats et c'est reparti!

STHLM Outback

Le guide est passé me prendre au Grand Hotel vers 20h et j'ai retrouvé une famille autrichienne übersympa ainsi qu'un couple d'associaux notoires :p Comme le traffic était plein, j'ai eu le droit d'aller devant. Héhé! On est parti dans le sud de Stockholm pour rejoindre Bornsjön, un lac protégé, dans l'espoir de voir ou d'entrevoir des animaux sauvages. En chemin, le guide nous a expliqué plein de choses sur les animaux et il avait un accent trop mignon. J'adorais quand il y avait des J dans les mots c'était juste trop chou. M'enfin je vais arrêter de m'extasier sinon je vais avoir des problèmes... On a vraiment eu beaucoup de chance ce soir car on a rapidement pu voir des animaux. Pour commencer un sanglier puis un lièvre et des cerfs. On s'est ensuite arrêté dans un champs de blé dans l'espoir de voir des élans. Pour nous faire patienter, Nils nous a servi thé et café ainsi que le meilleur gâteau de l'univers. Je n'avais jamais mangé un truc aussi fondant. A défaut d'animaux, nous avons observé le coucher du soleil qui était absolument magnifique et alors que nous étions résignés 3 élans sont sortis pour manger. Ce cadre digne d'une carte postale et tous ces animaux... C'était incroyable! En continuant notre route, nous avons pu voir 2 autres élans traverser juste devant la voiture.  Enfin, une biche est venue vers nous alors que nous repartions, comme pour dire au revoir. Franchement, c'est le meilleur trip Into the wild que j'ai pu faire jusqu'à présent et ça reste un de mes plus beaux souvenirs ici donc je vous conseille vivement cette soirée pas comme les autres...

Bon je vais filer au lit car demain on se lève tôt pour revenir en France

Posté par alongua à 00:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 juillet 2008

Day 8 - Stockholm

Alors aujourd'hui c'était la grosse misère pour garder les yeux ouverts. J'ai marché au radar pendant toute la matinée. Puis j'ai tenté de trouver des CD de PAIN mais toujours sans succès. Après ça, je me suis dit qu'il fallait quand même que je fasse un ou deux trucs touristiques parce que bon le but du séjour c'est quand même de découvrir un peu les villes où je passe. J'ai donc fait le tour des points importants de la ville en bus.

En 1h30 je suis passée dans plein d'endroits qui m'étaient déjà familiers et j'ai tenté de faire des photos mais les vitres teintées c'est le mal. En plus, au bout d'1h15 la batterie de l'appareil m'a lâchée. Par chance, on arrivait à la fin de la visite donc je n'ai loupé aucun monument important. J'ai trouvé cette visite sympatique mais j'ai préféré le tour en bateau du premier jour. Pour l'anecdote, j'ai voulu écouter le commentaire en français mais je pense que je pourrai jamais revenir car je ne comprends plus du tout cette langue. Ils avaient mis le commentaire en russe ces nazes lol Le seul intérêt de ce tour est qu'il m'a permis de constater un oubli important dans ma découvert de Stockholm.

Skansen

Je croyais naïvement que Skansen était uniquement l'endroit où les gens se retrouvent pour les soirées Sing along qui passent à la télé suédoise. En réalité, c'est bien plus que ça. C'est une visite de la Suède dans une époque plus ancienne et grandeur nature s'il vous plait! C'est, en gros, le site le plus populaire chez les touristes. Le parc fait 300m² et on passe devant plein de bâtiments qu'on peut visiter et où on peut trouver des "habitants" en costume d'époque qui nous expliquent leur travail et la vie dans la maison. C'est vraiment intéressant. L'autre truc que j'ai adoré dans ce parc: les animaux sauvages scandinaves. J'ai pu voir un renard, des loups, des ours bruns, des buffles, des veaux marins. Malheureusement, j'ai loupé le lynx m'enfin on ne peut pas tout avoir et j'étais déjà toute ébahie avec ce que j'ai pu voir. Il y avait également un zoo pour les enfants avec des lapins, des tortues, des poulets. C'était mignon tout plein. J'ai ensuite décidé d'aller visiter l'aquarium moyennant une taxe supplémentaire bien entendu. Après tout je suis en vacances donc on peut se faire plaisir. Franchement, j'ai bien fait. Ils ont une série superbe de serpents (rah les anacondas) et deux crocodiles ou aligators (je ne connais pas la différence, désolée). J'ai beaucoup aimé les singes aussi. La bande de tic et tac m'a bien fait marrer. Concernant les poissons, il y avait les traditionnels requins et les super poissons tout plat qui font des trucs trop débiles avec leur bouche (ça devient un gage personnel de qualité pour évaluer les aquariums ce truc) On arrive à la sortie assez rapidement sans oublier une dernière série d'arraignées bien velues. Là une jolie dame se tient devant 2 boîtes avec un joli message en suédois au-dessus de sa tête. J'ai rien bité au message mais j'ai vite compris qu'on pouvait toucher le contenu des boîtes. J'ignore si c'est le fait d'avoir passé 5h en plein soleil mais je me suis approchée et j'ai carressé le serpent. C'est trop un truc de fou! Ce machin si flippant en apparence qui est tout mou et agréable au toucher.  Pour me remettre de mes émotions, je me suis payée une bière. Mauvaise idée quand on a pas mangé et qu'on est fatigué. M'enfin ça désaltère (et c'est déjà pas mal) Après ça, j'ai refait un tour dans le parc et je me suis dit que je méritais bien un petit repas au restaurant.

J'ai mangé à Skansen vers 18h30. Je commence à me mettre à l'heure suédoise avec tout ça. Ils avaient un menu spécial donc j'en ai profité. En entrée: saumon avec sa sauce au poivre. En plat principal: un poulet grillé avec des noix et une salade de couscous (pour reprendre leurs termes). Le tout accompagné d'un bon verre de vin blanc bien frais sans oublier une corbeille avec trois sortes de pains différents et une coupelle de beurre. J'ai demandé à la serveuse s'il y avait un ordre de préférence pour manger les pains mais elle m'a répondu que non. J'ai donc tout goûté et franchement c'était délicieux. La cuisine suédoise c'est bien différent des hot dog tout mou de chez Ikéa en fait. Note pour plus tard: l'alcool aide à comprendre le suédois car après une bière et un verre de vin j'arrive à demander le chemin des toilettes et à comprendre la réponse.

Comme c'était la dernière soirée où je pouvais profiter de ma chère Stokcholm, j'ai décidé d'aller faire un petit tour pour admirer le coucher du soleil. Autant le dire tout de suite, le soleil ne se couche pas ou alors il se planque bien comme il faut car je ne l'ai pas trouvé. A défaut, j'ai trouvé Jack Jaxx, un streetperformer très talentueux qui vient d'Amsterdam et qui m'a fait hurler de rire. Une fois son show terminé, je suis partie me promener le long de l'eau sur un chemin réservé aux piétons et aux cyclistes. Je n'avais tellement pas envie de rentrer que j'ai marché jusqu'à la gare précédent celle de Stockholm quand on vient de Göteborg. Pour info, c'est en dehors de mon plan de Stockholm. Ca m'a pris 3h quand même (et pourtant je marche vite)! Donc là, j'ai les pieds en feu, je suis fatiguée et je pue mais je suis contente de ma journée.

Posté par alongua à 00:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 juillet 2008

Day 7 - Stockholm

En me réveillant ce matin, j'ai décidé qu'aujourd'hui j'allais tenter la charcuterie au petit déjeuner. M'enfin j'ai quand même commencé par du melon et de l'ananas avant de me faire une assiette avec tomates concombre et animal fumé en tranche (l'étiquette était cachée mais ça avait une bonne tête) Franchement, à part la tomate, tout est bien passé.

Une fois pleine d'aliments divers et variés, j'ai pris le chemin du centre pour aller voir le palais royal de plus près. C'est quand même un des gros trucs à voir donc je ne pouvais pas me permettre de passer à côté. Une fois sur place, je vois qu'on peut avoir un multipass pour accéder à plusieurs musées donc j'en profite.

The Royal appartments

J'ai passé une heure à visiter les différentes salles en glânant ça et là des informations dans les visites guidées en allemand ou en anglais. C'est un chateau assez classique donc pas de choses particulièrement surprenante si ce n'est qu'ils ont pompé la galerie des Glaces pour une des pièces. Par contre, la chose qui me perturbe beaucoup c'est qu'il y a vraiment des gens qui vivent dans ce palais, qui utilisent ces pièces et qui mettent ces tenues improbables.

Vers midi, place à la relève de la garde. J'avais déjà aperçu la fanfare dans les rue de Stockholm mais je n'avais jamais assisté à un tel événement. Ca a duré une heure également et franchement c'était difficile de tenir en plein soleil. M'enfin sachant qu'eux étaient en uniforme je suis restée tout le long par respect. Je n'ai pas vraiment tout suivi mais j'adore leur manière de ce déplacer et le changement de position de la fanfare. Malheureusement, c'était toujours trop rapide pour que je puisse immortaliser ça en photo.

Après ça, je suis partie en quête d'un truc à boire et comme à mon habitude, je me suis retrouvée à table avec une part de tourte au saumon et aux épinards et une bouteille de coca. Ouais cola ça se prononce mieux que vatten quand on commande en suédois... 

The Treasury

Je m'attendais à un truc gigantesque et bah franchement ça ne valait pas la file d'attente que les gens se tapaient pendant de longues minutes. Heureusement avec le multipass j'ai pu griller allègrement tout le monde et en 7 minutes 30 j'étais sortie. M'enfin il y a de jolis objets quand même.

Museum Tre Kronor

En entrant dans la première salle je suis tombée sur une visite guidée et comme je ne voulais pas déranger, je suis restée pour écouter les 5 dernières minutes. Bien entendu, le commentaire était en suédois donc tout ce que j'ai compris c'est qu'il y a eu un truc en 54 et que si plus personne n'a de questions la visite est finie et la dame nous souhaite une bonne journée. Par chance, quand on fait le tour du musée on en apprend un peu plus sur l'histoire et la video est diffusée sans aucun commentaire avec juste l'évolution du batiment au fil des siècles.

Gustav IIIs antiquities

Encore une fois, un musée dont on sort aussi vite qu'on est rentré. J'ai tout demandé en suédois ici mais je me suis quand même faite remarquer comme il faut. Je tends mon ticket et là déjà il y a 2 gars qui veulent me le prendre (c'était pas blindé du tout pour le coup) Je ris comme une béquasse puis je pars dans la mauvaise direction pour me retrouver dans les toilettes! Au lieu d'aller pisser ou même de faire semblant je ressors illico sous les rires des guichetiers qui m'expliquent en suédois que je dois partir de l'autre côté (sans blague!) M'enfin après ça, on passe dans 2 salles avec des statues des 2 côtés mais les explications sont uniquement aux 2 extrêmités des salles donc à moi d'avoir une mémoire d'éléphant, on ignore ce qu'on regarde. Enfin on arrive dans la dernière salle où un film est projeté sur le musée. Forcément, il était en suédois quand je suis arrivée mais comme il n'était pas très long je me le suis reregardé en anglais.

Après ça, je suis allée au vrai tre kronor mais comme j'en avais un peu ma claque des visites, je me suis posée au bord de l'eau juste à côté d'un fan d'Opeth. J'ignore combien de temps j'y suis restée mais bon quand j'en ai eu assez, je suis retournée vers la zone piétonne en quête du magasin de CD que j'avais vu hier. Ils ont bien une rangée pour PAIN mais aucun album de disponible et je n'ai pas trouvé d'autres boutiques où j'aurais pu trouver mon bonheur. Tant pis...

Comme je commençais à avoir sérieusement mal aux pieds et que j'étais impatiente de savoir si j'avais reçu un mail hyper important, je suis revenue à l'hôtel. La chose qui est cool c'est que j'ai eu l'accord pour faire mon safari juste la veille de mon départ (plus d'info quand ce sera fait). Par contre, je n'avais rien de prévu pour la soirée et il n'était que 17h ou 17h30. Du coup bah soirée bio! J'ai tenté une réservation ou un achat en ligne mais ma carte ne passait pas. Je me suis donc empressée d'aller au cinéma le plus proche pour acheter un billet pour The Dark Night. La séance étant à 21h15 j'avais un long moment à tuer. Je suis donc retournée à kungstradgarden pour assister à un concert gratuit en plein air et accessoirement manger un hot dog.

Bio night - au cinéma

Vers 20h30 j'ai refait le chemin en sens inverse parce que j'étais grave excitée non seulement par le film mais aussi  par cette activité toute nouvelle pour moi à l'étranger. Le cinéma dans lequel je suis allée faisait très théâtre avec rideau devant l'écran parterre et balcon. On achète pas seulement un ticket mais où choisit réellement où on veut être placé. Du coup, quand on arrive, on sait exactement où on doit se poser. Dans mon cas, la scéance était quasiement sold-out et je me suis retrouvée vers le fond. Avant le film c'est comme en France: des publicités (pour des bateaux, des boissons, Denivit) et des bandes annonces (X-files, Get smart et un film suédois je crois vu qu'il n'y avait pas de sous-titre) Une chose qui m'a surprise: les suédois sont hyper bruyants pendant toutes cette partie et j'ai commencé à avoir un peu peur pour le film. Par contre, au moment où le message annonçant le début du film est apparu il n'y a plus eu un seul bruit sauf quelques applaudissements après certaines scènes. Concernant le film, je ne vais pas m'étendre dans une critique cinématographique car ce n'est pas l'objet de ce blog mais disons que c'est hyper court et que pour l'instant c'est juste le meilleur film de l'année 2008 et qu'il va être difficile à détrôner.

Avec tout ça, ma nuit va être courte mais ça valait le coup. A demain

Posté par alongua à 01:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 juillet 2008

Day 6 - Stockholm

Après avoir dormi comme une masse, je me suis levée à 8h43. Petit déjeuner, douche et tout le tralala(interrompue par une dame de l'équipe du ménage qui s'est confondue en excuses pendant 2 minutes en suédois lol)  Le lundi étant le jour où la plupart des musées sont fermés je devais me faire un programme de la journée (beurk!) En réalité, j'ai vite vérifier que 2/3 trucs étaient ouverts près du Vasamuseet et j'étais partie. J'ai pris le metro pour 2 stations et j'ai rejoint Djurgården à pieds. Ma route a tout d'abord croisé Junibacken mais la file de poussettes a eu raison de ma patience. Je suis revenue un peu sur mes pas pour rejoindre une immense bâtisse.

Le nordiska museet

J'entre et l'hôtesse d'accueil très sympatique me donne mon billet et me demande si j'accèpte de remplir un questionnaire moyennant un cadeau (des cartes postales). Okej! J'ignore si c'est cette demande ou le fait qu'il y ait 4 étages mais j'ai passé 2h dans ce musée.

On passe direct au 2° étage où se trouvent les expositions temporaires. La première concernait le musée en lui-même. La seconde, "Show yourself", était un ensemble de photos de gens (le titre parle de lui-même en fait lol) Après, on passait à une partie sur des sculptures en bois. Certaines étaient très bien réalisées mais ça ne m'a pas botté plus que ça. Enfin, on pouvait trouver plusieurs vitrines avec des masques de différents styles: cagoules, scream,  façon hockey ou vendredi 13, masquerade et enfin des masques mortuaires (!!!) Je ne connaissais pas cette tradition de faire une empreinte du visage des personnes célèbres à leur mort et j'avoue avoir été assez mal à l'aise.

Au troisième étage, on commence par une nouvelle série de photos d'un autre âge puis on arrive sur l'évolution de l'art de la table en Suède avec des anectodes comme le sucre en tant que médicament, l'arrivée du punch, l'écriture des menus en français pour faire classe. Ensuite, on arrive dans la partie Traditions où on voit les différentes fêtes à travers des décorations de Noël ou encore des infos sur le 6 juin (fête nationale) On enchaine avec un couloir sur August Strindberg (qui a un musée complet qui lui est consacré donc je ne me suis pas attardée) puis une partie sur la mode (chaussures, tissus, vêtements, tout y passe) et enfin une partie sur les maisons de poupées qui ferait fantasmer bien des jeunes filles (petites  ou grandes d'ailleurs)

Au dernier étage, on commence par un tour d'horizon du Swedish folk art. J'ai tout regardé même la vidéo de 10 minutes en suédois. J'ai bien compris que c'était présent partout (coiffure, tatouages, supporter de foot, etc.) mais je serais absolument incapable d'expliquer ce qu'est exactement ce machin lol Après, on trouve une exposition sur les Samis (des indigènes vivant en Laponie pour schématiser) et là je suis passée hyper vite donc je n'ai retenu que leurs super coutelats à la Rahan. Comme un des gars du musée me suivait, j'ai pressé le pas aussi dans la partie small things (différents objets, souvenirs) et dans la partie sur les intérieurs suédois. Pour finir, on a droit à un tour d'horizon sur les maisons suédoises avec différentes sortes de bâtisses et de portes.

Le temps de remplir le questionnaire, il était déjà plus de 13h. A ce rythme-là il me faudra au moins 6 mois pour visiter Stockholm lol J'enchaine donc avec ce que je voulais le plus voir depuis mon arrivée

Le Vasa museet

Première chose, je ne suis pas la seule personne à être intéressée par cette histoire de navire qui coule après avoir tiré un coup de canon peu de temps après son départ pour son voyage de dépucelage (je ne sais pas comment on doit dire en terme de navigation) le musée est vraiment blindé mais la vision de ce bateau gigantesque et extrêmement bien préservé est saisissante et on oublie vite qu'il faut piétiner à l'entrée. En parcourant les 5 étages on apprend plein de choses sur la navigation au 17° siècle, ce qu'aurait dû être la vie sur le bateau, les batailles navales, la Suède à l'époque, comment le bateau a été remonté à la surface, une reconstitution des membres de l'équipage dont les squelettes ont été retrouvés et qui est responsable du naufrage du bateau (avec video en suédois...)

Comme j'aimais bien l'atmosphère de ce musée, j'ai décidé de tenter le restaurant. C'est bien le premier jour que je me prends un repas à midi (enfin il était plus 14h lol) Je me suis pris une espèce de sandwich aux crevettes absolument délicieux. Ils ont un milliard de sortes de pains en Suède mais pour l'instant tous ceux que j'ai goûtés étaient excellents. C'était tellement bon que j'ai limite regretté d'avoir pris un Pepsi avec (m'enfin le vin n'a pas l'air trop encré dans les moeurs)

Après ça, j'ai songé à regarder la video intitulé "Vasa film" mais la séance suivant étant en italien sous-titré je sais plus quoi, j'ai passé mon tour. Après tout, j'ai quand même une ville à visiter!

Aquaria Vattenmuseum

J'avais bien envie de me faire le Vattenmuseum surtout qu'on voit des affiches partout (office du tourisme, metro, etc.) Franchement, après l'Universeum de Göteborg, ce musée ne casse pas trois pattes à un canard. Dans la première salle qui recrée l'ambiance type forêt tropicale, on voit des bassins mais impossible de voir ce qu'il se passe. Il faut donc patienter pendant une pplombe parce qu'on essaie de mettre en place les conditions de vie nocturne pour les animaux. Très peu pour moi. Après ça on trouve plusieurs aquarium où on voit évoluer plusieurs bestioles: poissons-clowns par milliers (Ouais, moi aussi j'ai vu Nemo) muraines et requins qui passent 10 fois devant toi en 5 minutes (parce qu'ils s'ennuient comme des rats morts?) Encore une salle dont je n'ai rien retenue et paf on se retrouve au café et à la boutique avec un passage vers une air de pique-niqued'où il est possible de rejoindre une salle pour voir et video et un autre aquarium avec 3 pauvres poissons qui se battent en truel (enfin entre eux quoi)

Junibacken

Pour me remettre de ma déception, j'ai ensuite décidé de retomber en enfance malgré une personne à l'accueil peu aimable. Je passe rapidement les jeux pour gamins en espérant qu'il y aura autre chose dans ce musée et je me retrouve dans le Story train. C'était super sympa de se déplacer dans les différentes histoires en se laissant guider par la voix d'Astrid Lindgren en personne. Après toutes ces émotions (j'ai quand même volé et vu un dragon, hein!) j'ai profité du salon de thé où j'ai dégusté un délicieux Morotskaka fait maison (mais comment font les suédois pour ne pas être obèse avec toutes ces excellentes pâtisseries???) Là, j'ai entendu une annonce micro où j'ai compris "4...Pippi...Villa Villekulla" j'ai donc décidé d'aller voir ce qui pouvait bien se passer là-bas à 16h. Han chouette, un spectacle! (quand je disais retomber en enfance je ne déconnais pas) L'avantage du théâtre pour enfant c'est qu'on arrive à saisir ce qui se passe même sans comprendre tous les mots. J'ai beaucoup ri et c'était sympa de voir tous les gamins participer. A un moment, un gamin à fait un commentaire sur la robe de Pippi et les acteurs plus le musicien qui les accompagnait ont improvisé une petite réponse. C'était vraiment sympa.

Comme les musées étaient tous fermés, j'ai ensuite marché quasiment une heure à l'ombre des arbres avant de retourner dans le centre. J'ai refait un saut par l'office du tourisme qui était nettement moins peuplée que la veille puis je suis allée me perdre dans la vieille ville. Franchement, je suis complètement passée à côté hier et je comprends à présent de plus en plus pourquoi les gens aiment Stockholm car il y a vraiment des coins charmants quand on se prend le temps de voir les choses un peu plus en profondeur.

Comme je me suis goinfrée toute la journée, mon repas du soir devait être frugal. J'ai donc opté pour ces fameuses barres Kex qui se vendent par boîte de 2Kg ici. Pas très sain mais ça reste typique. Là par contre, je suis complètement crevée et il me reste encore 3 jours complets à tenir donc à la douche puis au lit pour un repos plus que mérité

Posté par alongua à 22:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]


27 juillet 2008

Day 5 - Stockholm

Le soleil se lève bougrement tôt et comme une quiche j'avais mal tiré le rideau. Du coup, réveil à 4h30... Je me voyais mal sortir du lit à cette heure donc je me suis forcée à rester couchée jusqu'à 10h. Puis passage obligé par la case frukost. L'ambiance est beaucoup moins conviviale que dans le premier hôtel et le personnel est au taquet. A peine tu te retournes pour te reservir un verre de jus de fruit ou reprendre une tranche de melon que déjà ta table est débarrassée de tout ce qui était vide!

Une fois le ventre plein, je reprends le metro pour Kungsträdgården en quête de l'office du tourisme. J'ai trouvé mon bonheur assez rapidement par contre c'était archi-blindé! Par chance, ils mettent tellement de documentations à disposition qu'il n'est absolument pas nécessaire de faire la queue. Je commence par me renseigner sur les activités de city sightseeing et là j'ai déjà plus d'une dizaine de possibilités qui s'offrent à moi. Je prends également le Stockholm Guide et le What's On? histoire de savoir un peu le genre d'activités que je pourrais faire et les sorties sympa.

Under the bridges...

Je décide de me faire une petite découverture de la ville en bateau "Under the bridges - The complete tour of the city" Ca sonne plutôt bien pour une première approche de Stockholm. J'ai une heure à tuer avant le départ je me fait donc violence pour m'acheter une glace. La gourmandise étant un de mes défauts, je demande le grand format et ce, malgré une vendeuse qui me regardait comme si je venais de dire un gros mot. J'ai vite compris en voyant la dite glace que ce n'était pas un format pour puceau. D'ailleurs, il m'a fallu près d'une heure pour la manger et accessoirement en mettre partout.

En voyant le bateau arriver, j'étais un peu déçue. C'était un truc tout fermé avec des bancs pour 4 personnes et les meilleures places ont été prises avant que je ne puisse m'installer. Je me suis assise près de 2 allemandes bien sympa et 2 français plus une suédoise qui parlait mieux ma langue que moi se sont joints à nous. On regarde le plan disposé sur la table et on enfile tous nos casques pour profiter du commentaire EN FRANCAIS.

On commence par un mot sur la famille royale puis l'influence du roi Gustave III et là je me rends vite compte que quand la dame me dit "à gauche" il faut que je regarde à droite et vice et versa. M'enfin rien de dramatique. On change d'ambiance avec Junibacken et la chanson de Pippi Långstrump qui a fait sourire tout le monde. On passe à l'endroit où le Vasa a coulé (cette histoire me passionne carrément et j'ai trop hâte d'aller visiter le musée), on nous montre un parc d'attractions (ça fait partie du patrimoine culturel ici et j'trouve ça plutôt amusant), on voit d'autres trucs qui m'ont moins intéressée et on arrive à la première écluse pour quitter la mer baltique et rejoindre le lac Malåren. Ca c'était carrément long et chiant. On nous passe de la musique (genre The final countdown version jazzy) et on a droit à la super page de pub genre "retrouvez tous ces morceaux sur notre CD disponible au bar avec des boissons et blablabla" Autre truc gênant: le commentaire a repris alors que nous étions toujours dans l'écluse du coup on nous parlait d'une statue et pi bah quedalle! Ensuite on a vu de nombreux points de baignade et on nous expliquait qu'en hiver, les bateaux étaient remontés sur la terre ferme et que les gens patinaient et se baladaient sur le lac gelé. Le truc est gigantesque et en plus, notre voisine suédoise expliquait que parfois la glace craquait. Il faut être taré! lol Il y a également eu des points d'intérêts pour alcoolique genre la brasserie munichoise puis la distillerie de Reimersholme avec ses tonneaux de vodka (le mec qui refusait qui son territoire soit rempli de restaurants à sa mort devait être bien content avec ça!) On nous a aussi parlé d'un ex-bidonville transformé en quartier résidentiel pour appuyer la candidature de Stockholm aux JO de 2004 et du futur musée ABBA qui va ouvrir ses portes en 2009.

Ce tour en bateau n'aura fait que confirmer ce que j'avais déjà compris: il y a un milliard de trucs à voir à Stockholm. En même temps, il faut bien occuper les 22% de la population suédoise qui y vivent. M'enfin avec tout ça, il était déjà 16h et la plupart des musées ferment à 17. Je me dépêche donc de rejoindre le musée le plus proche de l'embarcadaire

Le national museum

Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre en y allant donc j'avoue avoir été un peu surprise en découvrant que j'étais entrée dans le musée suédois des beaux-arts.

Au premier étage, on trouve une retrospective du design en Suède du 16° siècle à nos jours. Ca passe des portes à la porcelaine, des lits aux aspirateurs, des différents tissus aux jeux. Enfin, c'était pour un moi un grand bordel organisé avec plein d'objets en vrac. Il y avait également une exposition temporaire qui regroupait un nombre incalculable d'horloges (400 d'après mon guide) sur une période de 500 ans. C'était plutôt joli et l'ambiance de la salle était hyper apaisante (abstraction faite du parquet qui grinçait sous mes chaussures...)

Au 2° étage, on trouvait des tableaux et des sculptures de la Renaissance au 19° siècle. J'adore la peinture même si je n'y connais pas grand chose. A un moment, je me suis dit "han c'est marrant, ce peintre suédois pompe Rembrandt à mort" puis en fait j'ai réalisé que c'était bien un de ses tableaux et que j'étais dans la salle "Holland, Flanders" Il y avait également deux salles consacrées à la peinture française. Ca me paraissait plus si "national" du coup m'enfin c'était sympa à regarder (même si certaines toiles étaient carrément moches) A cet étage, l'exposition temporaire s'appelait "Queer: Desire, Power and Identity" Le concept m'a bien fait tripper mais une annonce micro rappelant la fermeture imminente du musée m'a forcée à écourter ma visite.

Après tout ça, j'ai erré dans les rues de Gamla Stan en descendant vers Södermalm. Au bout d'une heure, je suis revenue à mon point de départ pour regarder les gens jouer au mini-tennis sur fond de Maiden et de Michael Jackson. J'ai cherché un peu ce qu'il y avait à faire dans la soirée et j'ai réalisé qu'on est en plein dans la semaine de l'europride 2008. Malheureusement, le soleil a eu raison de moi une fois de plus. Je me suis donc dirigée vers l'hôtel crevée, puante et un peu dégoûtée de ne pas supporter l'été scandinave mieux que ça. En chemin, je me suis pris un panini et j'ai été interpelée par un charmant jeune homme qui a été découragé de poursuivre en voyant que jag kan knappt någon svenska alls. Je ne saurai jamais ce qu'il voulait me demander ni pourquoi il m'a quand même remerciée. C'est la vie comme disent les anglais...

A demain pour de nouvelles aventures !   

Posté par alongua à 21:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 juillet 2008

Day 4 - From Göteborg to Stockholm

D'une ville à l'autre...

J'ai passé une nuit horrible à cause de mes coups de soleil. Vers 4h du mat je me suis relevée pour me passer une couche d'après-soleil. Aujourd'hui, le petit-déjeuner est servi jusqu'à 10h30 donc je me lève vers 10h et je me fais mon célèbre combo: pain+confiture+jus de pomme+poire+thé. Je remonte dans ma chambre rapidement et j'ai un pincement au coeur en me disant que mon séjour à Göteborg est déjà terminé. J'espère limite que le personnel de la compagnie de transports ferroviaires soit en grève pour pouvoir rester. Une chose est certaine, I'll be back! Je retraverse les rues familières pour la dernière fois avec ma valise hyperlourde et je me dirige vers l'inconnu. A la gare, je prends mon ticket (ça c'est un truc qu'on apprend vite. Dès qu'il y a un guichet, il faut un ticket) et malgré le nombre incalculable de personnes présentes, mon tour arrive assez vite. J'explique en anglais que je dois aller à Stockholm et là la guichetière me répond en suédois sous mes yeux effarés lol Elle se rend vite compte de son erreur rigole et m'annonce qu'il y a 2 sortes de trains: un rapide et un lent. Le second met deux fois plus de temps mais il coûte aussi  deux fois moins cher. Va pour le 2°! Il reste des places dans le prochain train mais uniquement dans la partie accessible aussi aux animaux. Okej! Là, elle me dit que le train part voie 3 DANS 10 MINUTES! Euh... Bon bah c'est parti! Je trouve le quai sans soucis. Ma voiture est la plus éloignée (encore un coup de Murphy ça!) et je trouve ma place très rapidement. Il y a un groupe d'allemands avec moi. Ils sont hyper sympa et l'un d'eux me propose spontanément son aide pour mettre ma valise sur le porte-bagages au-dessus de moi. Malheureusement, ils sont descendus rapidement du train. Les 5 heures passées dans une boîte en metal sans A/C m'ont littérallement achevées mais j'étais contente de pouvoir rigoler avec d'autres passagers et de survivre au contrôle de billet en suédois. J'ai même compris quand le chauffeur a annoncé le terminus donc je pense que je progresse.

Stockholm

Arrivée à la gare, j'ai de suite pris le chemin du metro. J'ai acheté un pass pour une semaine. Ici, ils ont l'intelligence faire des pass pour 7 jours consécutifs et pas du lundi au dimanche. Bon point! Mon estomac criant famine, je me pose dans un café pour prendre une pâtisserie fort alléchante (une sorte d'escargot à la canelle) et un café. La pâtisserie était aussi excellente que le café était dégueulasse. M'enfin ça fait du bien de se remplir la panse. Maintenant, direction l'hôtel! Je trouve direct la bonne ligne de metro et ô miracle ma station est la suivante donc pas de risque de l'avoir prise dans le mauvais sens et de m'en rendre compte au terminus. En fait, tout le reste du trajet a été plutôt facile. Le nom de la rue était indiqué en énorme dès la sortie du metro et, mise à part une satanée côte, je suis tombée tout de suite sur l'hôtel. La dame de l'accueil a été charmante mais elle avait dû activer une touche random dans sa gestion des langues. Du coup, on s'est parlées tantôt en suédois tantôt en anglais. La chambre ici n'a rien à voir avec celle de Göteborg. Tout est beaucoup plus moderne. J'ai une télé à écran plat avec un lecteur de DVD. Le style est beaucoup plus éthéré et la salle de douche semble gigantesque. Ah! j'ai aussi des altères à disposition avec un DVD d'exercice lol M'enfin le must absolu c'est quand même une connexion internet qui ne date pas de l'époque des Vikings et qui me permet de pouvoir enfin mettre mon blog online. Du coup, pas de visite de Stockholm pour moi mais un repos bien mérité. Pour le reste, on verra demain après un bon petit déjeuner (peut-être avec du pâté, qui sait?) 

Posté par alongua à 22:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 juillet 2008

Day 3 - Last day in Göteborg

Je me suis réveillée avant 7h et comme ce n'est pas une heure correcte, j'ai patiemment attendu 9h15 pour me lever. Il y avait beaucoup moins de monde au petit déjeuner donc j'ai plus pris le temps de sélectionner ce que je voulais manger. En plus du désormais traditionnel jus de pomme/thé/poire j'ai ajouté 2 petits pains blanc avec de la confiture de framboise. Je n'ai pas eu le courage de tenter la charcuterie, le pâté ou les fromages bizarres. Je ne me suis pas non plus amusée avec les crayons de couleur disponibles d'office sur toutes les tables (demain peut-être :p) Après cela, je suis remontée dans la chambre pour regarder les horaires du bus qui fait le tour de la ville. Le suivant partait genre 10 minutes plus tard et je n'avais pas le courage de courrir donc j'ai décider de prendre celui de 11h30. En attendant, je suis allée faire un tour le long des quais puis j'ai repéré un musée gratuit pour les moins de 25 ans que j'avais bien envie de me faire. J'ai également tenté de retrouver le chemin de la gare avec succès. Après une heure à errer, je suis retournée à l'arrêt de bus mais ce dernier semblait complet. Par chance, la guide a demandé en suédois s'il n'y avait pas de personne seule donc j'ai levé la main et j'ai grillé tout le monde. Le tour en bus était bien sympa. J'ai revu pas mal de choses déjà présentées lors du tour en bateau mais c'était amusant de voir que certaines anecdotes différaient et on a également vu des trucs en plus comme le Liseberg parc ou encore un super gros musée (Universeum), un stade que Bruce Springsteen a failli bousiller parce qu'il déchaine trop les foules (du coup le nombre de places a été réduit) puis un super cinéma de la mort qui tue. L'heure est vraiment passée super vite. Par contre, le fait de squatter en plein soleil n'a pas arrangé mes brûlures et là je suis quasi sûre d'être phosphorécente lol Je suis donc retournée au musée pour prendre le frais et éviter le soleil.

Le City Museum of Göteborg présente l'évolution de la préhistoire jusqu'au 20° siècle. J'ai particulièrement apprécié la partie sur les vikings et je me suis tapée un documentaire totalement en suédois sur les migrations de populations avec les flux vers les US et la colonialisation. J'ai compris certains mots et les images étaient jolies :D Une fois sortie du musée, j'ai pensé aller faire un tour avec le vieux tram mais je me voyais mal encore rester en plein soleil. J'ai donc opté pour la visite du Maritiman. Monumentale erreur! Le musée était en réalité plusieurs bateaux sur le canal qu'on pouvait visiter en plein soleil. M'enfin la visite était hyper sympa. On pouvait vraiment entrer à l'intérieur des bateaux et tout voir. (salle des machines, chambres, cuisine, radar, missiles) Il y avait même un sous-marin. au début, en voyant une micro entrée et une échelle moyennement rassurante, j'ai fait demi-tour. Puis je me suis botté le cul et j'ai visité le sous-marin. J'ai rarement autant fait de sport pour visiter un musée lol Il fallait monter ou descendre des échelles sans arrêt. J'ai dû me cogner un bon milliards de fois lol En sortant de là, je me suis rendue compte que mes bras me brûlaient à mort et j'ai décidé de retourner au centre commercial en quête d'une crème pour les coups de soleil et d'un coca. C'est incroyable à quel point il peut faire chaud ici. J'ai toujours cru que c'était un pays nordique avec une température max de 20°C lol J'ai pris mon coca au McDo en anglais mais j'ai acheté ma crème solaire et mon après-soleil totalement en suédois. Comme ce n'est pas pratique de déambuler avec les mains pleines, je suis retournée à l'hôtel pour déposer mes achats et me passer une couche de crème pour apaiser mes bras en feu.

Puis j'ai décidé d'aller en tram dans le super gros musée aperçu le matin même. L'universeum est une sorte de cité des sciences en plus petit. Il y avait une partie sur l'océan avec tout un tas d'animaux marins (super requins, poissons tout plat qui faisait des trucs trop fort avec leur bouche et d'autres poissons qui faisaient de la natation synchronisée en se retournant tous en même temps) puis une partie sur la forêt tropicale avec un micro-singe trop mignon et plein d'animaux hyper flippant genre gros serpents, arraignées, fourmis rouges (brr) et des oiseaux . Il faisait vraiment une chaleur à crever là-dedans donc je suis passée assez vite dans la 3° partie sur les sons et l'espace. Puis j'ai pris un escalier pour rejoindre ce que je pensais être le 4° monde mais là retour à la case forêt tropicale où j'ai pu apercevoir des choses que j'avais loupé la première fois genre iguane et poissons. Je suis sortie par la boutique puis je suis retournée dans le centre à pieds (il n'y avait que 2 stations en fait) Je suis passé à côté du pub qui organise la soirée metal [concert de Maiden oblige (c'est grave un événement ici. On trouve des t-shirt en vente dans les rues, des CD en présentation dans les grands magasins, des articles de plusieurs pages dans les journaux et des tonnes de métalleux dans les rues) J'ai pensé me prendre une bière mais d'abord il fallait que je mange un truc. Je suis reretournée au centre commercial. Là, j'ai retiré un peu d'argent et je me suis achetée les fameuses bébé-fraises donc j'avais beaucoup entendu parlées. Comme le soleil commençait à décliner, je suis allée me poser au bord du canal pour les manger tout en écoutant de la musique. Après ça, j'ai refait une balade le long des quais. En revenant, j'ai commencé à avoir envie d'une glace mais les mots sont trop compliqués pour moi et j'avoue ne pas savoir le faire non plus en anglais. Je suis donc allée dans mon Burger King préféré. Il y avait un monde de dingue et la serveuse était grave agacée. Elle m'a à moitié hurlé dessus parce que je n'ai pas compris quand elle m'a dit le prix (je galère encore pas mal avec les chiffres, j'avoue) Je suis allée me poser dans le parc pour ingurgiter ma glace et mon coca puis je suis rentrée à l'hôtel. J'ai pris une bonne douche et je mate MTV (encore!) Je stresse un peu pour demain car je n'ai pas pris de billet pour Stockholm m'enfin d'abord une bonne nuit de sommeil et on verra ça à tête reposée.

Posté par alongua à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2008

Day 2 - Göteborg

Je me suis réveillée vers 7h45 mais impossible de me lever avant 9h15. Je suis descendue après avoir révisé les questions existencielles pour trouver le petit déjeuner et manger mais je n'en ai pas eu besoin car tout était en accès libre. J'aurais limite pu rentrer dans l'hôtel juste pour ça. Après avoir englouti un jus de pomme, un thé et une poire je suis partie le long des quais pour tenter de trouver la mer. J'ai marché pendant environ une heure sur la piste cyclable en essayant de rejoindre une espèce d'église que je voyais au loin. Une fois arrivée à sa hauteur j'ai decidé de passer par la ville pour rejoindre le centre de Göteborg. Une fois de plus je suis tombée sur de super coins de verdure et j'ai lutté pour ne pas m'affaler sur un banc malgré mon mal de pieds. De retour au centre, j'ai voulu faire un tour en bateau sur le canal mais la file était très longue et il parlait tout le temps d'un GöteborgPass que je n'avais pas. J'ai décidé de me renseigner à l'office du tourisme mais là aussi il y avait énormément de monde et le pass coûtait genre 310SEK donc je suis allée me poser au bord de la rivière pour manger mes barres de céréales. J'ai dû rester un long moment avant de finalement me convaincre que je devais prendre ce pass. J'ai tout demandé en suédois par contre j'ai commencé à sécher quand la demoiselle m'a expliqué le fonctionnement du pass. Je lui ai donc demandé de passer à l'anglais (mais toujours en suédois) mais j'étais la première surprise de voir que je comprenais plus de choses que je ne l'aurais pensé. Pour fêter cette petite victoire, je me suis payé un Nestea au 7-eleven et je suis retournée me poser dans mon parc préféré. Il faut avouer que marcher comme ça en plein soleil par 35°C ça fatigue :p Vers 15h30, je suis retournée à l'hôtel car j'avais besoin d'un stylo pour remplir mon pass. Le personnel était en train de faire le ménage donc je n'ai pas trainé. En plus, j'avais bien hâte de faire mon fameux tour en bateau. La file d'attente semblait assez longue mais j'ai pu monter dès l'arrivée du 2° bateau. Le tour était super intéressant et j'ai appris le nom et des anectodes sur tous les bâtiments que j'avais pu voir dans la matinée. Un truc assez marrant: les suédois ne savent pas construire de ponts. On a été obligés de se recroqueviller parterre pour ne pas se faire décapiter en passant sous 2 ponts et on a dû se pencher pour éviter une nouvelle coupe de cheveux sous un 3°. Autre fait marquant, les suédois sont les plus gros mangeurs de bananes d'Europe. On s'en fout mais ça m'a fait marrer. Dernier truc qui m'a amusé à la fin, la guide devait nous montrer la queue du monstre marin et au moment précis où on passe devant, il y avait un guignol sur un canard en plastique; vive le monstre! En descendant du bateau, je me suis aperçue que j'étais complètement cramée par le soleil. J'ai donc choisi d'aller dans le centre commercial pour prendre le frais et m'abriter un temps. J'ai voulu me prendre une glace pour me rafraichir mais rien que les panneaux m'avaient l'air incompréhensibles donc j'ai abandonné. En sortant, je me suis dirigée vers le lipstick building pour voir s'il était encore possible de visiter mais je n'ai pas trouvé l'entrée. En revenant vers le centre, je suis tombée sur la gare. Au moins, j'ai trouvé mon point de départ pour me rendre à Stockholm. C'est plutôt rassurant. J'ai passé un bon moment dans la gare toujours pour prendre le frais et en retournant vers l'avenyn j'ai été interpelé par le plus beau mec de l'univers (genre LE suédois dans toute sa splendeur) qui m'a parlé en suédois et bien entendu je n'ai rien pigé. C'est vraiment frustrant de ne pas parler la langue du pays dans lequel on se trouve. D'ailleurs, il semblait frustré également mais en passant à l'anglais on a enfin pu se comprendre. Il voulait que je le guide pendant qu'il reculait sa voiture (pussy!) et il était vraiment sympa. Pour me remettre de mes émotions, je suis allée me poser sur un banc. Il faisait un peu plus frais et j'ai eu droit à de l'animation avec un mec et son iguane puis une fille qui dressait son chien sans oublier les nombreuses personnes qui allaient aux toilettes juste à côté (pas très douées d'ailleurs lol) Vers 19h15, je suis partie en quête d'un repas. Je voulais éviter le Burger King mais comme je suis passée hyper vite sur le boulevard je me suis retrouvée au McDo. Pour le côté culturel on repassera. J'étais crevée donc j'ai passé ma commandé en anglais. J'ai englouti tout ça rapidement et je suis retournée à l'hôtel. C'est là que j'ai vu l'étendue des dégâts: je suis une sorte de yellow bastar mais en rouge (RED BITCH MONSTER OF DEATH???) Là, je regarde MTV en écrivant ces quelques lignes puis je vais aller à la douche et me faire un thé devant un film si je trouve le courage...

Posté par alongua à 21:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 juillet 2008

Day 1 - Göteborg

Aujourd'hui était un grand jour pour moi. J'ai enchainé les premières fois: premier vol, premières vacances seule, premiers pas dans un pays dont je ne parle pas la langue. Mais revenons au début de cette journée

D'un aéroport à l'autre...

Le réveil a sonné à 5h05 du mat et malgré un syndrome TDC bien profond, tout s'est bien passé jusqu'à l'aéroport. Arrivée au choix du terminal, il n'y avait aucun vol pour Göteborg d'affiché. Les intestins se nouent et je commence à me dire que ce voyage va être pire qu'épique. Par chance, une personne bien plus intelligente que moi réalise très rapidement qu'il y a un écran en panne et que c'est la raison de l'absence de vol décollant à 10h. Il ne reste donc qu'à attendre que mon vol apparaisse sur un autre écran et je saurai où aller. Je reste donc plantée devant les écrans, renseignant au passage d'autres voyageurs aussi perdus que moi. Après un nombre incalculable de vol de 9h55, le mien apparaît enfin. Je me dirige donc...vers les toilettes puis j'imprime mon boarding pass et je m'assieds en attendant qu'on m'indique l'endroit où déposer mes bagages. A ce moment, je m'aperçois que je n'ai droit qu'à un bagage en cabine et je me trouve obligée de transvaser mes affaires d'un sac à l'autre. Finalement, je dois aller au numéro 4 no problemo  je me dirige confiante vers la file pour m'entendre dire que je suis dans la mauvaise mais que c'est pas grave. Arrivée à hauteur de Mme n°4, celle-ci m'annonce qu'elle ferme et que je dois faire la file chez M. n°5. Hypergreat!!! M'enfin, au moins, les bagages, c'est fait! Maintenant à mon tour!Je me dirige vers la porte pour embarquer et là il faut quasiment que je vire toutes les affaires de mon sac et on me fait même enlever mes chaussures. Forcément il a fallu que je fasse un noeud histoire que ça prenne une plombe... M'enfin nouvelle épreuve passée on avance vers la porte où je dois embarquer... DANS UN BUS! Bordel, je pensais pas que j'allais faire le voyage en autocar. Bon je monte dans le bus et là j'entends parler suédois de tous les côtés et bien entendu je ne comprends RIEN. M'enfin une petite fille me fait un sourire. Un contact positif c'est toujours ça de gagné. Le bus roule roule roule et s'arrête à côté d'un avion mais on ne peut pas sortir. Après une attente interminable qui me fait regretter d'avoir pris mon PC avec moi (c'est lourd ce machin!) on peut enfin entrer dans le bébé avion. Je pose mes fesses sur un siège semblant être le mien (je ne sais toujours pas si j'étais effectivement à côté de la fenêtre ou non lol) On nous annonce un décolage imminent donc je sors mon paquet de chewing-gum et j'en prends 4 histoire d'assurer mes oreilles. Mais là, l'avion ne décolle pas! Il roule pendant une plombe en nous annonçant qu'il fait nuageux et 19°C à Göteborg et blabla bla consignes de sécurité avec chorégraphie signée Kamel Ouali exécutée avec brio par le personnel. Enfin, on décolle! La vue était trop magnifique! J'me suis même demandée à un moment ce qu'il y avait comme glacier près de Paris avant de réaliser qu'on était au-dessus des nuages. C'était tellement beau que je n'ai rien fait d'autre que zieuter par le hublot pendant tout le trajet. Nan là je mens un peu, j'ai pris également le temps de me goinfrer avec le super petit déj made by Air France:yaourt à l'abricot (spécilité lactée qu'ils disaient), croissant et thé. Après le chef de cabine est venue pour nous remettre un questionnaire de satisfaction à ma voisine et moi et on a gagné un stylo du coup. A peine le temps de dire OUF qu'on nous annonce l'aterrissage. D'ailleurs, j'ai pas pigé pourquoi l'avion se mettait la tête en l'air et la queue en bas... Enfin bref, j'ai même pas encore posé le pied en Suède que je suis déjà charmée. Tous ces lacs et ces sapins ça me naturosexualise!!! L'atterrissage m'a vite ramenée à la réalité en me défonçant les oreilles mais ce n'est qu'un détail. La sortie de l'avion et la récupération des bagages se passent sans encombre.

La galère...

Je tire mes premiers SEK et je suis le panneau buss pour rejoindre Göteborg. Là, les ennuis commencent: impossible de choper un ticket avec la machine. J'entends une famille française derrière moi et je leur demande s'ils savent comment faire fonctionner la machine. Le père de famille m'explique qu'en général on achète son ticket directement dans le bus. Il était super sympa et m'a même aidé avec ma valise. La chauffarde de bus était bien cool aussi et elle m'a bien expliqué que je devais descendre à son 3° arrêt. Je commence à prendre confiance. Je n'aurais pas dû! Je me trouve à l'arrêt de tram sans avoir de ticket et là plus de sauveur à l'horizon. Je décide donc d'aller jusqu'à mon arrêt à pied en me disant qu'une station de distance ce n'était pas énorme. Vive les valises à roulettes sur les rues pavées! Damned!!! Là, stupeur et tremblement, je n'ai absolument pas d'infos concernant l'hôtel ni nom, ni adresse! Je marche à l'aveuglette pensant tomber dessus sur un coup de chance. Autant le dire tout de suite, je ne suis pas cocue! Je me suis complètement paumée pour atterir dans un parc fort joli avec des canards et des enfants qui faisaient de la balançoire. J'ai soudain la brillante idée d'allumer mon PC histoire de lire mes mails et PAM voila l'adresse de l'hôtel. J'allume le GPS et je commence à suivre les instructions. Malheureusement pour moi, Catherine Moutmout n'est pas suédoise et elle me perd dans Göteborg...juste avant de clignoter rouge pour me dire qu'elle est en voie d'extinction. Autant dire que je commence à flipper sérieusement. Seule et abandonnée dans un pays inconnu je décide donc de téléphoner en France pour me faire assister par Mappy. Io me donne des noms de rue familiers donc je retourne à l'endroit qu'il m'indique mais là pas d'hôtel. Se déplacerait-il? Je rappelle Io et là il m'annonce que l'hôtel est sur une autre rue que j'ai remonté à peu près 72000 fois (en 3h on a le temps lol) Et là, derrière une terrasse se tient le mini hôtel qui n'apparait que pour les personnes vraiment désespérées. J'entre, je prends la clé de ma chambre 413 (ça doit bien porter bonheur ça, nan?) et je fais une pause bien méritée.

A la découverte de Göteborg

N'écoutant que mon courage, je suis partie à la visite de Göteborg. Qu'on se le dise, le tourisme sans valise c'est 100X mieux. Malgré tout 19°C ici c'est comme 30°C à Paris, du coup, j'ai eu envie de me comporter en suédois et j'me suis vite retrouvée vautrée dans l'herbe près de l'université à lire Max Chattam. Je n'étais pas en maillot contrairement à la plupart mais bon ce n'est que le premier jour donc on ne va pas les affoler tout de suite. Vers 17h30, j'ai commencé à avoir grave la dalle (ah oui je n'ai pas mangé à midi. C'est malin ça!) Même si certains étaient déjà en train de dîner, je me voyais mal faire mon repas du soir à cette heure-là. Je me suis donc lancée dans une balade histoire de m'ouvrir l'appétit. J'ai repéré plusieurs parcs bien sympa pour se poser. Je sens que mon séjour va être hautement touristique lol Ah puis j'ai aussi vu un rockstore ou un truc du genre. Il faudra que j'aille y faire un tour. Ca aussi c'est hautement touristique. Enfin bref, en m'enfonçant dans la ville je suis tombée sur le port et WOUAH! Décidément j'adore cette ville. De l'eau et de la verdure. Tout pour me plaire. J'ai repéré aussi un resto métalleux mais il était fermé aujourd'hui. On retentera demain. Avec tout ça, je n'avais pas encore mangé. En voyant qu'il y avait des McDo et des Burger King à tous les coins de rue, j'en ai conclu que le hamburger faisait partie des spéacilités locales et n'écoutant que mon courage je suis allée tester mon suédois. Hej! Ca je maîtrise. Burger King meal, fries et Cola ça le fait également sauf que j'ai oublié de le demander ce foutu coca. Du coup, le vendeur m'a demandé en suédois ce que je voulais comme boisson et je l'ai regardé comme une connasse pendant 10 secondes avant de lui répondre. Par contre, j'ai bien compris quand il m'a dit de patienter pour mon sandwich. Va comprendre Charles! Ne voulant pas rester sur un demi échec ou disons plutôt un succès en demie teinte, je suis retournée à la caisse pour commander un coca et là c'était tout suédois dans ma phrase et le bonhomme a tout compris. Par contre, il m'a demandé quelle taille je voulais et là il a dû reformuler pour que je puisse lui répondre. M'enfin je suis quand même contente de moi pour cette première journée. J'ai pu employer un peu de mon suédois fraîchement appris sans trop passer pour une bouffonne et j'ai vu tout plein de belles choses. Pi j'ai un joli coup de soleil et de bonnes courbatures. Par contre, là je commence à être méchamment décalquée donc on va se faire une bonne douche, un Team America et au dodal parce que ça fait long depuis 5h du mat...   

Posté par alongua à 21:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]