23 juillet 2008

Day 1 - Göteborg

Aujourd'hui était un grand jour pour moi. J'ai enchainé les premières fois: premier vol, premières vacances seule, premiers pas dans un pays dont je ne parle pas la langue. Mais revenons au début de cette journée

D'un aéroport à l'autre...

Le réveil a sonné à 5h05 du mat et malgré un syndrome TDC bien profond, tout s'est bien passé jusqu'à l'aéroport. Arrivée au choix du terminal, il n'y avait aucun vol pour Göteborg d'affiché. Les intestins se nouent et je commence à me dire que ce voyage va être pire qu'épique. Par chance, une personne bien plus intelligente que moi réalise très rapidement qu'il y a un écran en panne et que c'est la raison de l'absence de vol décollant à 10h. Il ne reste donc qu'à attendre que mon vol apparaisse sur un autre écran et je saurai où aller. Je reste donc plantée devant les écrans, renseignant au passage d'autres voyageurs aussi perdus que moi. Après un nombre incalculable de vol de 9h55, le mien apparaît enfin. Je me dirige donc...vers les toilettes puis j'imprime mon boarding pass et je m'assieds en attendant qu'on m'indique l'endroit où déposer mes bagages. A ce moment, je m'aperçois que je n'ai droit qu'à un bagage en cabine et je me trouve obligée de transvaser mes affaires d'un sac à l'autre. Finalement, je dois aller au numéro 4 no problemo  je me dirige confiante vers la file pour m'entendre dire que je suis dans la mauvaise mais que c'est pas grave. Arrivée à hauteur de Mme n°4, celle-ci m'annonce qu'elle ferme et que je dois faire la file chez M. n°5. Hypergreat!!! M'enfin, au moins, les bagages, c'est fait! Maintenant à mon tour!Je me dirige vers la porte pour embarquer et là il faut quasiment que je vire toutes les affaires de mon sac et on me fait même enlever mes chaussures. Forcément il a fallu que je fasse un noeud histoire que ça prenne une plombe... M'enfin nouvelle épreuve passée on avance vers la porte où je dois embarquer... DANS UN BUS! Bordel, je pensais pas que j'allais faire le voyage en autocar. Bon je monte dans le bus et là j'entends parler suédois de tous les côtés et bien entendu je ne comprends RIEN. M'enfin une petite fille me fait un sourire. Un contact positif c'est toujours ça de gagné. Le bus roule roule roule et s'arrête à côté d'un avion mais on ne peut pas sortir. Après une attente interminable qui me fait regretter d'avoir pris mon PC avec moi (c'est lourd ce machin!) on peut enfin entrer dans le bébé avion. Je pose mes fesses sur un siège semblant être le mien (je ne sais toujours pas si j'étais effectivement à côté de la fenêtre ou non lol) On nous annonce un décolage imminent donc je sors mon paquet de chewing-gum et j'en prends 4 histoire d'assurer mes oreilles. Mais là, l'avion ne décolle pas! Il roule pendant une plombe en nous annonçant qu'il fait nuageux et 19°C à Göteborg et blabla bla consignes de sécurité avec chorégraphie signée Kamel Ouali exécutée avec brio par le personnel. Enfin, on décolle! La vue était trop magnifique! J'me suis même demandée à un moment ce qu'il y avait comme glacier près de Paris avant de réaliser qu'on était au-dessus des nuages. C'était tellement beau que je n'ai rien fait d'autre que zieuter par le hublot pendant tout le trajet. Nan là je mens un peu, j'ai pris également le temps de me goinfrer avec le super petit déj made by Air France:yaourt à l'abricot (spécilité lactée qu'ils disaient), croissant et thé. Après le chef de cabine est venue pour nous remettre un questionnaire de satisfaction à ma voisine et moi et on a gagné un stylo du coup. A peine le temps de dire OUF qu'on nous annonce l'aterrissage. D'ailleurs, j'ai pas pigé pourquoi l'avion se mettait la tête en l'air et la queue en bas... Enfin bref, j'ai même pas encore posé le pied en Suède que je suis déjà charmée. Tous ces lacs et ces sapins ça me naturosexualise!!! L'atterrissage m'a vite ramenée à la réalité en me défonçant les oreilles mais ce n'est qu'un détail. La sortie de l'avion et la récupération des bagages se passent sans encombre.

La galère...

Je tire mes premiers SEK et je suis le panneau buss pour rejoindre Göteborg. Là, les ennuis commencent: impossible de choper un ticket avec la machine. J'entends une famille française derrière moi et je leur demande s'ils savent comment faire fonctionner la machine. Le père de famille m'explique qu'en général on achète son ticket directement dans le bus. Il était super sympa et m'a même aidé avec ma valise. La chauffarde de bus était bien cool aussi et elle m'a bien expliqué que je devais descendre à son 3° arrêt. Je commence à prendre confiance. Je n'aurais pas dû! Je me trouve à l'arrêt de tram sans avoir de ticket et là plus de sauveur à l'horizon. Je décide donc d'aller jusqu'à mon arrêt à pied en me disant qu'une station de distance ce n'était pas énorme. Vive les valises à roulettes sur les rues pavées! Damned!!! Là, stupeur et tremblement, je n'ai absolument pas d'infos concernant l'hôtel ni nom, ni adresse! Je marche à l'aveuglette pensant tomber dessus sur un coup de chance. Autant le dire tout de suite, je ne suis pas cocue! Je me suis complètement paumée pour atterir dans un parc fort joli avec des canards et des enfants qui faisaient de la balançoire. J'ai soudain la brillante idée d'allumer mon PC histoire de lire mes mails et PAM voila l'adresse de l'hôtel. J'allume le GPS et je commence à suivre les instructions. Malheureusement pour moi, Catherine Moutmout n'est pas suédoise et elle me perd dans Göteborg...juste avant de clignoter rouge pour me dire qu'elle est en voie d'extinction. Autant dire que je commence à flipper sérieusement. Seule et abandonnée dans un pays inconnu je décide donc de téléphoner en France pour me faire assister par Mappy. Io me donne des noms de rue familiers donc je retourne à l'endroit qu'il m'indique mais là pas d'hôtel. Se déplacerait-il? Je rappelle Io et là il m'annonce que l'hôtel est sur une autre rue que j'ai remonté à peu près 72000 fois (en 3h on a le temps lol) Et là, derrière une terrasse se tient le mini hôtel qui n'apparait que pour les personnes vraiment désespérées. J'entre, je prends la clé de ma chambre 413 (ça doit bien porter bonheur ça, nan?) et je fais une pause bien méritée.

A la découverte de Göteborg

N'écoutant que mon courage, je suis partie à la visite de Göteborg. Qu'on se le dise, le tourisme sans valise c'est 100X mieux. Malgré tout 19°C ici c'est comme 30°C à Paris, du coup, j'ai eu envie de me comporter en suédois et j'me suis vite retrouvée vautrée dans l'herbe près de l'université à lire Max Chattam. Je n'étais pas en maillot contrairement à la plupart mais bon ce n'est que le premier jour donc on ne va pas les affoler tout de suite. Vers 17h30, j'ai commencé à avoir grave la dalle (ah oui je n'ai pas mangé à midi. C'est malin ça!) Même si certains étaient déjà en train de dîner, je me voyais mal faire mon repas du soir à cette heure-là. Je me suis donc lancée dans une balade histoire de m'ouvrir l'appétit. J'ai repéré plusieurs parcs bien sympa pour se poser. Je sens que mon séjour va être hautement touristique lol Ah puis j'ai aussi vu un rockstore ou un truc du genre. Il faudra que j'aille y faire un tour. Ca aussi c'est hautement touristique. Enfin bref, en m'enfonçant dans la ville je suis tombée sur le port et WOUAH! Décidément j'adore cette ville. De l'eau et de la verdure. Tout pour me plaire. J'ai repéré aussi un resto métalleux mais il était fermé aujourd'hui. On retentera demain. Avec tout ça, je n'avais pas encore mangé. En voyant qu'il y avait des McDo et des Burger King à tous les coins de rue, j'en ai conclu que le hamburger faisait partie des spéacilités locales et n'écoutant que mon courage je suis allée tester mon suédois. Hej! Ca je maîtrise. Burger King meal, fries et Cola ça le fait également sauf que j'ai oublié de le demander ce foutu coca. Du coup, le vendeur m'a demandé en suédois ce que je voulais comme boisson et je l'ai regardé comme une connasse pendant 10 secondes avant de lui répondre. Par contre, j'ai bien compris quand il m'a dit de patienter pour mon sandwich. Va comprendre Charles! Ne voulant pas rester sur un demi échec ou disons plutôt un succès en demie teinte, je suis retournée à la caisse pour commander un coca et là c'était tout suédois dans ma phrase et le bonhomme a tout compris. Par contre, il m'a demandé quelle taille je voulais et là il a dû reformuler pour que je puisse lui répondre. M'enfin je suis quand même contente de moi pour cette première journée. J'ai pu employer un peu de mon suédois fraîchement appris sans trop passer pour une bouffonne et j'ai vu tout plein de belles choses. Pi j'ai un joli coup de soleil et de bonnes courbatures. Par contre, là je commence à être méchamment décalquée donc on va se faire une bonne douche, un Team America et au dodal parce que ça fait long depuis 5h du mat...   

Posté par alongua à 21:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Day 1 - Göteborg

    La recherche de l'hôtel ça a été un mini-périple pour moi aussi, par contre je pensais pas que t'avais déjà commencé à galérer dès Roissy

    Posté par yoann, 26 juillet 2008 à 22:19 | | Répondre
Nouveau commentaire